College fréderic mistral

Projet égalité fille-garçon de la 4ème4

http://www.azur-tv.fr/nice-un-colloque-sur-les-violences-faites-aux-femmes/

La classe de 4eme4 est engagée dans un projet citoyen intitulé «  Lutte contre les clichés liés à l'influence des femmes dans la société du 18e siècle à nos jours » .

A travers l'étude de portraits de personnalités féminines allant de Georges Sand, Olympe De Gouges, Lucie Lavoisier à Mahlala, Simone Veil ou encore Nikki De Saint Phalle, les élèves s'attachent à l'étude de la présence féminine dans tous les domaines de la société telle qu'elle est réellement : visible et importante, et ce depuis tout temps.

Cette égalité de fait, parfois diminuée, nos élèves la constatent, l'observent, l'analysent, la décrivent et cela les mènera à exprimer leur ressenti dans une chanson RAP, qu'ils ont pour projet de présenter lors des événements organisés par la métropole pour la lutte des droits des femmes durant la semaine du 8 mars 2018.

Les élèves sont guidés par leurs enseignantes : Mme Marghali, qui a initié le projet et le gère avec les partenaires. Elle travaille également sur les portraits de femmes contemporaines en classe d'anglais. Mme Rodrigues-Lopes apporte l'étude des portraits de personnalités au 18e siècle et au 19e siècle, en concordance avec les programme de 4ème, et Mme Deidda intervient pour les paroles et la mise en musique de la chanson RAP. Avec elles, le Conseil de Vie Collégienne agit au quotidien contre toutes formes de violences et intervient auprès des élèves de l'établissement.

C'est dans ce contexte que nos élèves de 4ème4, avec les 4ème3 ont pu se rendre à une conférence-débat organisée par la métropole, avec laquelle le collège a mis en place des partenariats, et qui menait plusieurs actions relatives à la lutte contre les violences faîtes aux femmes. Cette sortie scolaire s'est déroulée au Théâtre national de Nice le 24 novembre 2017.

Un échange a eu lieu avec des professionnels, des victimes, et même un artiste de Rap : KAOTIC, qui présentait son nouveau titre qui dénonce les violences conjugales. Engagés, nos élèves ont pris la parole et ils ont pu témoigner de l'intérêt qu'ils portent à ce sujet. Une ambiance travaillée avec soin, entre dureté du sujet et de certains témoignages et la présence de l'artiste Kaotic, qui a su donner de la légèreté afin que nos jeunes ne soient pas accablés.

Si l'image des femmes ne doit pas être associée à des violences subies, ces violences existent, et certains clichés véhiculés, ne serait-ce que par une moindre exposition des réussites de celles-ci, ou de leur influence dans la société en est une.

 

 

 

  C.D.I.

  U.N.S.S.

Administration